À l’heure où l’on cherche par tous les moyens à diminuer ses émissions de gaz à effet de serre et sa consommation d’énergie, de nombreux systèmes sont créés pour permettre au particulier de réaliser des économies d’énergie. Le destratificateur d’air fait partie de ceux-là. Mais à quoi sert un tel dispositif et quelle forme prend-il ?

Destratificateur d’air et consommation sont-ils liés et comment ? Quels critères doivent entrer en compte dans le choix de cet équipement ? Les questions sont nombreuses et variées en matière de destratificateur d’air. Trouvez ici toutes les réponses aux questions que vous vous posez.

Destratificateur d'air, consommation d'énergie, économie, chauffage

À quoi sert un destratificateur d’air ?

Avant de parler du lien entre destratificateur d’air et consommation, il convient d’expliquer ce qu’est le principe de stratification de l’air et le but d’un destratificateur d’air.

Le principe de stratification de l’air

La stratification de l’air, aussi appelée stratification thermique, décrit la répartition de l’air en différentes zones verticales. C’est assez connu : l’air chaud monte. En effet, ce dernier est plus léger que l’air froid et on le trouve bien souvent au niveau du plafond, dans une pièce. Notez que les variations de température entre l’air au sol et l’air au plafond peuvent grandement varier. Pour exemple, la différence de température peut atteindre les 1,5°C pour une pièce dont le plafond se trouve à quatre mètres de hauteur.

Ce principe contre lequel on ne peut rien peut entrainer une consommation d’énergie excessive en matière de chauffage.

Qu’est-ce qu’un destraficateur d’air ?

Ainsi, un destratificateur d’air permet de lutter contre la répartition de l’air par température. Grâce à un brassage de l’air, ce système permet d’offrir une température plus homogène. Fixé au niveau du plafond, ce dispositif renvoie l’air chaud qui stagne en hauteur vers le bas. Notez que l’on considère qu’un tel système est utile à partir de 2,5 mètres de hauteur de plafond.

Un destratificateur d’air peut être tout à fait conseillé si vous disposez d’un poêle à granules. En effet, on l’installe juste au-dessus de ce dispositif de chauffage afin de répartir la chaleur de manière optimale.

Les différents dispositifs de destratification ?

On dénombre plusieurs dispositifs différents qui permettent de destratifier l’air d’une pièce ou d’un logement, du plus simple au plus complexe à installer :

Le ventilateur simple

Très connu, peu couteux et facile à installer, le ventilateur a tout pour plaire. Fixé au niveau du plafond, il se compose de fanes qui brassent l’air et le renvoient vers le bas de la pièce. Utile aussi bien en hiver, pour ventiler l’air chaud, qu’en été pour apporter un peu de fraicheur, ce système est le plus simple en matière de destratification. Cependant, son bruit peut s’avérer gênant, voire désagréable pour les occupants de la pièce dans laquelle il fonctionne.

Le brasseur à gaine

Constitué d’un moteur de rotation, ce ventilateur carrossé se fait plus discret et moins kitch. C’est au moyen d’ailettes qu’il capte et optimise l’orientation de l’air chaud. Réglable, il peut vous permettre de renvoyer l’air dans la direction qui vous convient. Il vous permet d’éviter les déperditions de chaleur. On l’installe généralement au 2/3 de la hauteur sous plafond, afin qu’il soit le plus efficace possible.

Les gaines textiles

Ce système est plus onéreux, mais également plus difficile à mettre en place. Mais c’est également le dispositif le plus discret et le plus efficace en matière de destratification de l’air. Tout comme le ventilateur simple, les gaines textiles peuvent être employées en été, pour rafraichir, comme en hiver, pour garder la chaleur. Leur installation nécessite tout de même une importante hauteur sous plafond. Ainsi, elles ne sont pas adaptées à toutes les situations.

Quel est le lien en destratificateur d’air et consommation d’énergie ?

Destratificateur d’air et consommation sont intimement liés. En effet, installer un destratificateur, c’est s’offrir la possibilité de diminuer sa consommation d’énergie. L’air chaud produit par votre chauffage ne se perd pas, grâce à un tel système, mais est optimisé. Votre chauffage a moins besoin de fonctionner et vous réalisez des économies d’énergie.

Ce dispositif bien souvent peu couteux peut faire toute la différence. Alors que la plupart des équipements en matière de diminution de la consommation d’énergie ou d’énergie verte sont souvent bien onéreux, le destratificateur d’air, lui, peut être installé pour un prix très bas. De plus, vous profitez des effets bénéfiques d’un tel dispositif immédiatement.

Comment choisir son destratificateur d’air ?

Maintenant que vous savez que destratificateur d’air et consommation sont liés et avant d’installer tout système de destratification d’air, il est important de se renseigner sur un tel équipement. Il est en effet primordial de prendre en compte quelques critères afin de sélectionner le dispositif adapté à ses besoins et qui correspond aussi à ses moyens et à son logement.

Connaître ses besoins

Avant d’installer un destratificateur d’air, il est essentiel de se questionner sur l’intérêt d’un tel équipement dans son logement ou son bureau. Ce n’est en effet pas adapté à toutes les situations. Il peut parfois consommer beaucoup pour peu de résultats.

Notez que si vos plafonds sont bas, cet équipement risque de ne pas être très utile. Si vous avez le moindre doute, pensez à faire appel à un professionnel pour connaitre avec précision vos besoins.

Les critères à prendre en compte

Avant de choisir votre destratificateur d’air, il vous faut prendre en compte plusieurs critères importants. Vous devez, par exemple, choisir l’équipement proposant un débit d’air adapté à la superficie de votre pièce. Si vous prenez un équipement avec un petit débit d’air et que vous l’installez dans une vaste pièce, il risque d’être toujours en fonctionnement, et ne vous permettra surement pas de réaliser des économies d’énergie. Le taux de brassage du destratificateur doit lui aussi être étudié. En effet, il détermine l’efficacité de l’équipement.

Pour votre confort, vous pouvez également opter pour la mise en place d’un thermostat ou d’un régulateur de vitesse afin d’adapter le brassage à votre pièce. Ne négligez pas non plus le volume sonore que produit le destratificateur d’air et qui peut vous déranger au quotidien.

Vous cherchez à en apprendre plus encore sur le destratificateur d’air ? Alors, rendez-vous ou cliquez sur la vidéo qui suit.

Laisser un commentaire