Vous venez d’acheter une habitation à rénover et vous vous apercevez que le système électrique est triphasé ? Vous cherchez des informations complémentaires sur les tableaux divisionnaires triphasés ? Retrouvez tout ce qu’il faut savoir dans cet article !

tableau divisionnaire triphasé, phases électriques, disjoncteur de branchement, &e

Un tableau divisionnaire triphasé, explications

Vous avez déjà entendu l’expression ‘c ourant triphasé ‘ , mais vous ne savez pas à quoi cela correspond ? C’est normal, le commun des mortels devine qu’il s’agit d’un terme relatif à l’électricité, mais n’en connaît pas plus !

Qu’est-ce que le courant triphasé ?

L’électricité produite dans une unité de production est distribuée en triphasé. Ce fait résulte de plusieurs éléments. Tout d’abord, le courant électrique est produit par des alternateurs. Ces machines fournissent de par leur structure un courant triphasé. La distribution de cette tension électrique est ensuite réalisée en triphasé, pour éviter la perte d’énergie pendant l’opération. On appelle cette déperdition d’énergie le phénomène de perte par effet joule.

Et le tableau divisionnaire triphasé, quel est son rôle ?

Le tableau divisionnaire triphasé est une expression propre au secteur de l’électricité. Elle désigne un système de répartition du courant électrique dans l’habitation. Ce tableau est composé de trois éléments, trois fils électriques qui conduisent trois courants électriques. Sur chaque fil, circule une tension électrique qui arrive à destination en décalage par rapport aux autres. Au niveau de l’alimentation électrique d’une maison, il existe ces trois fils et un fil complémentaire, le neutre. Il sert à transformer l’installation en monophasé, si besoin. L’installation d’un tableau divisionnaire qu’il soit triphasé ou monophasé, il faut dans tous les cas respecter la norme NFC-15 100.

Le tableau divisionnaire triphasé est le dispositif qui permet au distributeur historique d’énergie électrique de fournir ses consommateurs sans avoir à changer de transformateur. C’est donc un moyen d’économiser du capital et de la main-d’oeuvre.

Différences entre le courant électrique monophasé et triphasé

Lorsque l’on parle de courant électrique dans une maison, il existe deux possibilités de liaison entre le réseau de distribution public et le réseau particulier. On peut choisir un branchement triphasé ou monophasé. Voyons les différences.

Utilisation du courant triphasé

De nos jours, les constructions neuves sont généralement équipées d’installations électriques monophasées. Mais la question de la transition du triphasé vers le monophasé se pose toujours lors des rénovations chez les particuliers. En effet, une ruralité très présente jusqu’aux années 80 nécessitait un courant électrique très important pour faire fonctionner les exploitations agricoles et les engins puissants qui y sont employés. Ce type de courant électrique est d’ailleurs toujours mis en place dans l’industrie et le tertiaire. Les équipements utilisés dans ces secteurs ont besoin de :

  • courant acheminé plus puissant
  • tension ou charge électrique plus importante entre les phases
  • capacité constante à faire tourner des moteurs

On peut choisir une installation triphasée dans une maison neuve, mais les propriétaires qui le font se débattent en général avec des problèmes de distance entre leur tableau et le point de livraison par le distributeur public.

Pourquoi choisir le triphasé ?

On l’a vu, le choix d’une installation en triphasé est principalement une question de puissance. Si vous possédez des appareils qui consomment beaucoup, comme par exemple certains fours ou lave-linges, ou même des appareils agricoles, il est judicieux de choisir un branchement électrique triphasé. La pompe à chaleur, système de chauffage très en vogue, est aussi une installation énergivore qui requiert la mise en place d’un branchement de ce type. En général, un courant en triphasé est nécessaire lorsque le compteur dépasse 18 kVa.

Choisir de garder une installation triphasée dans le cas d’une rénovation n’empêche pas une mise en conformité de l’ancien tableau électrique, bien souvent vétuste.

Une autre raison pour choisir de garder un courant triphasé est la distance entre le tableau électrique et le point d’entrée du réseau public. Si les circuits ont une longueur trop importante, il se produit un échauffement et une perte d’énergie par effet joule.

Les points importants à vérifier lors de l’installation d’un tableau divisionnaire triphasé

Lors de l’installation d’un tableau divisionnaire triphasé, il est important de vérifier certains aspects. Le plus délicat est ce que l’on appelle l’équilibrage de phase . Le point d’entrée du courant électrique dans votre installation s’appelle un disjoncteur de branchement . Il est constitué d’un boîtier avec quatre bornes correspondant aux quatre phases. Selon l’abonnement que l’on choisit, généralement un compteur de 12 kVa, le courant électrique aura une puissance de 60 ampères sur chaque phase. Il faut estimer la consommation nécessaire sur chaque phase en fonction des appareils branchés avant de procéder au branchement. Elle ne doit pas dépasser les 60 ampères sous peine d’échauffement du circuit et risque de court-circuit. Donc, le calibre de réglage du disjoncteur de branchement en triphasé est le même que le courant maximal par phase.

Attention à la chute de tension !

On parle d’échauffement du circuit électrique pour désigner le résultat d’un phénomène naturel, la résistance, commun à tous les matériaux. La résistance est la capacité d’un corps à résister au passage du courant. Voyons un exemple, le chauffage électrique. Le courant passe à travers un matériau conducteur, qui force les électrons à ralentir. Ceux-ci résistent à ce ralentissement et se mettent à chauffer. C’est ce phénomène, l’échauffement, qui produit le chauffage. Mais il implique une perte de puissance.

Lorsque les câbles électriques sont trop longs, on appelle cette perte une chute de tension. La tension électrique en fin de ligne est inférieure à la tension du début de ligne. Or, certains appareils ne fonctionnent pas ou perdent en performances en dessous d’une certaine tension.

Pour remédier à ce problème, il suffit de diminuer la résistance électrique présente dans les câbles en augmentant leur diamètre.

Différences de coûts entre un abonnement triphasé et monophasé pour les particuliers

Il n’existe pas de différence importante sur le marché de l’énergie électrique. Les écarts de prix sont plutôt d’ordre matériel, puisqu’il faut prévoir l’achat d’un compteur électrique et un disjoncteur de branchement.

Si vous souhaitez passer du triphasé au monophasé, n’hésitez pas à contacter votre fournisseur d’électricité. Il calculera vos besoins en énergie selon vos appareils et vous conseillera sur la solution la plus adaptée.

À travers ce site, vous pourrez avoir des informations sur le changement d’un tableau électrique triphasé vétuste.

Cette vidéo vous présentera comment installer un tableau électrique secondaire :

Laisser un commentaire